#wasexotweetup : la réussite de l’AB-Bénin

Catégorie: 

Au Bénin, une association de blogueurs a organisée une discussion autour du thème de l’engagement citoyen en ligne. L’occasion d’une grande rencontres entre internautes de ce pays. L’Association des Blogueurs du Bénin (AB-Bénin) est la communauté qui regroupe les blogueurs et les férus du web au Bénin. Créée le 21 mars 2015 à l’Assemblée Générale Constitutive, où près de 22 blogueurs ont adopté ses textes, l’AB-Bénin vient de s’illustrer à travers son premier tweet-up sous le hashtag #wasexotweetup avec pour thème «blog et engagement citoyen». L’occasion de recevoir et d’écouter deux invités : Sinatou SAKA – bien connue des Mondoblogueurs – et Mikaila ISSA.

Comme annoncé depuis les réseaux sociaux, le premier #wasexotweetup de l’AB-Bénin s’est tenu ce samedi 20 juin 2015 à 15 heures dans les locaux de Jokkolabs à Cotonou. Pour cette rencontre à laquelle 20 participants ont pris part (sacrée tautologie mais il le fallait), il était question de redéfinir d’une part la notion de blog et d’autres part, l’engagement citoyen.

Quitter les écrans et agir

Tour à tour, les participants ont pris la parole pour s’exprimer. Pour Sinath SAKA par exemple « il est temps de passer du virtuel au réel ». Pour la journaliste-blogueuse, c’est le moment de quitter nos écrans pour passer à l’action. Elle continuera également en avançant « le blog est un outil de développement. Il faut en profiter pour impacter ». Quant à Mikaila ISSA, « il faut aller au-delà des rencontres pour poser des actions concrètes. »

Cependant, la particularité de ce #wasexotweetup est d’avoir permis aux absents d’y participer via les réseaux sociaux. C’est le cas à titre exemplatif de Mylène FLICKA qui soutient la thèse selon laquelle l’engagement citoyen passe de la dénonciation à l’action, jusqu’à une interpellation. Aussi, le #wasexotweetup était-il en direct sur Youtube ce qui a permis à Patrice TOSSAVI, l’initiateur du Htag #wasexo d’y prendre part.

 

De cet échange, nombreuses sont les idées qui ont jaillies. Les premières retombées de ce #wasexotweetup sont pour la blogueuse Akossiwa Stella DOKPODJO, qui se bat pour la réinsertion scolaire des filles-mères. Elle ressort de ce #wasexotweetup avec les encouragements et une floraison de félicitations de l’assistance. Aussi a-t-elle obtenu un garant en guise de prof de maison des math-physiques pour une de ses filles-mères.

Cependant, la particularité de ce #wasexotweetup est d’avoir permis aux absents d’y participer via les réseaux sociaux. C’est le cas à titre exemplatif de Mylène FLICKA qui soutient la thèse selon laquelle l’engagement citoyen passe de la dénonciation à l’action, jusqu’à une interpellation. Aussi, le #wasexotweetup était-il en direct sur Youtube ce qui a permis à Patrice TOSSAVI, l’initiateur du Htag #wasexo d’y prendre part.

De cet échange, nombreuses sont les idées qui ont jaillies. Les premières retombées de ce #wasexotweetup sont pour la blogueuse Akossiwa Stella DOKPODJO, qui se bat pour la réinsertion scolaire des filles-mères. Elle ressort de ce #wasexotweetup avec les encouragements et une floraison de félicitations de l’assistance. Aussi a-t-elle obtenu un garant en guise de prof de maison des math-physiques pour une de ses filles-mères.