BonjourCotonou, le nouveau portail d’information sur le Bénin est lancé

Catégorie: 

Bonjour Cotonou est un nouveau portail d’information né dans le souci de fournir des contenus et services Internet de qualité qui permettront de valoriser le Bénin sur Internet. C’est l’objectif de ce nouveau portail d’information qu’a lancé l’agence Bonjour dirigé par KPAKOSSOU Derrick le 06 Avril 2016.

Constat

Surfer sur la toile aujourd’hui sans croiser des sujets politiques est rare si non très rarissime selon le promoteur. Le projet Bonjour Cotonou est née du constat que 90% du contenu qu’on trouve sur le Bénin sur Internet est politique. Hors la plupart de ceux qui se connectent à Internet ne sont pas des amoureux de politique.  Selon ses propos pour mieux expliquer l'origine du nom « Bonjour Cotonou », la première ville à laquelle on identifie le Bénin est Cotonou et le français étant la langue officielle du pays. "Bonjour" est le mot français le plus prononcé au Bénin dans une journée, alors la combinaison des deux mots a été facile.

Tout sur tout et un peu de tout sur le Bénin, c’est donc sur bonjourcotonou.com.

 

Diagnostic

Pour aller plus loin, sept modules de la plateforme ont déjà été développés et sont déjà prêts à être utilisés. Le Mercredi prochain, le module Webzine sera mis en ligne  pour débuter la publication d’actualités de proximité à Cotonou et dans le Bénin en général. Ces articles auront la particularité d’être pensés « Béninois », ce qui est très rares sur internet au Bénin. La plateforme traitera de toutes les rubriques à travers des analyses, des enquêtes exclusives, des grands reportages, des chroniques, des interviews etc.

 

Pronostic

La fougue et l’ingéniosité donc de l’équipe de bonjourcotonou.com serait un tremplin dans un délai de un an, pour lui permettre de devenir le site le plus visité au Bénin. Bonjour Cotonou ne se limitera par uniquement à internet, comme le veut leur  slogan : Tout ce que vous cherchez au Bénin est forcement sur Bonjour Cotonou. Que ce soit sur internet ou ailleurs.